Blog Voyage & Trek VoyageLaponie Laponie (3): dans le grand paradis blanc

Laponie (3): dans le grand paradis blanc

>>>> Plein Ecran <<<<
audio

S’il ne fallait retenir qu’un jour….

 

Mustavaara, la belle

Laponie hiverEn sortant du chalet, le froid est très vif, le nez pique, la sensation de froid sur les jambes est nette. Eh oui, -28° au thermomètre de l’hôtel, -30° devant les chalets en dessous. Quand nous partons, la température monte lentement, il ne fait plus que -25° !

Aujourd’hui, nous partons Patrick et moi faire des photos sur le beau site de Mustavaara, où nous étions en début de semaine. Pour changer, nous allons faire une boucle qui nous amènera sur le plateau de Mustavaara par le sens inverse. Le froid est tellement vif que nous avons l’impression d’avoir mis du fart de retenue sous nos skis de skating, car nous sommes littéralement scotchés à la piste. J’accroche mieux aujourd’hui dans les rails en skating, qu’hier avec les skis à farter, c’est le monde à l’envers !!!

ski FinlandeC’est difficile de se réchauffer, car le soleil est encore bas et les pistes sont à l’ombre. Nous sommes partis plein est, la piste fait des montagnes russes en longeant la route et le parc national. Nous guettons un éventuel renne, mais il nous nargue certainement. Au bout de 8 km, nous partons plein nord en direction de Pallas. La piste est enfin au soleil ce qui nous réchauffe un peu et permet surtout de sortir les mains des gants pour prendre des photos.

finlande hiverCela monte tranquillement dans un beau décor de neige. À gauche, à défaut de renne, je surprends un «chameau» sur le bord de piste, plus loin, c’est une «autruche», quelle ménagerie !!! Le froid pompe mon énergie, une pause pâte de fruits s’impose sur un petit lac au milieu duquel il y a un pécheur. C’est la première personne que nous voyons ce matin.

Finlande ski hiverNous reprenons notre chemin ou plutôt notre piste, jusqu’au croisement où nous allons quitter la piste de Pallas, pour prendre celle de Jeris qui passe par le plateau de Mustavaara. Cela monte jusqu’à la cabane de Pamkäniopa. Nous prenons de nombreuses photos dans la montée, le froid de la semaine a maintenu le paysage en l’état. C’est toujours aussi féérique de voir ces arbres pliés sous la neige, ces sculptures de neige façonnées par le vent. L’intérieur de la cabane de Pamkäniopa est tout petit et sombre car il n’y a pas de fenêtre, mais par un jour de tempête cela doit être le bonheur, car il y a de quoi faire du feu. Nous choisissons de pique-niquer au soleil qui réchauffe un peu l’atmosphère maintenant.

ski LaponieLa séance photo reprend. Nous allons mettre presque une heure pour faire les 700m suivants !!! C’est encore plus beau dans ce sens-là, la lumière étant un peu différente, les sculptures de neige ressortent différemment. Il n’y a vraiment personne aujourd’hui, nous avons la piste pour nous, que du bonheur ! Nous traversons le plateau très lentement, scrutant chaque point de vue, peaufinant le cadrage avant de redescendre vers Jeris. Ce fut une petite journée de ski, seulement 22km et 340m de montée, mais une grande journée de contemplation et de photos.

 

 

Nous rentrons comblés en région parisienne (sous la neige !) après une semaine de rêve. La Laponie s’est révélée dans ce qu’elle avait de plus beau, de plus pur. Avis aux amateurs, mais attention nous avons eu de la chance, les paysages ne sont pas toujours aussi magiques, le soleil et les aurores boréales ne sont pas garantis ! Mais quand toutes les conditions sont réunies, le voyage devient une expérience…

La suite du voyage...

2 commentaires

Oriot 19 avril 2018 - 23 h 33 min

Impressionnant, ça fait envie, très belles photos… comme d’habitude ! Bises à l’œil. Philippe

Reply
Patrick 20 avril 2018 - 9 h 07 min

Merci Philippe (pour la bise à l’oeil 😉 ). J’ai vu vos photos de Suède, c’était bien aussi!

Reply

Poster un commentaire