Blog Voyage Trek VoyageLaponie

Finlande (1): ski de fond autour d’Ylläs

de Patrick
Audio

______

Une semaine ski de fond bien remplie

 

Dimanche: Kotamaja

Après la séance de fartage des skis, chacun s’ébroue sur les pistes en direction du nord vers le refuge de Kotamaja. Patrick et moi initions Selim, Hind et Abdellatif au B.A. -BA du ski de fond. 1re leçon, la fixation des chaussures, 2e leçon, on essaye d’avancer dans les traces, 3e leçon, on essaye de rester debout, 4e leçon, on tente un chasse-neige, car cela descend un peu, 5e leçon, on essaye de se relever quand on est par terre… 6e leçon, on repart, 7e leçon, on se relève…finlande ski de fond cela va venir, au bout de 1h, nous sommes un peu congelés, mais ils ont quand même parcouru 1,2km.

De retour à l’hôtel, nous laissons nos amis heureux, mais fatigués et partons en direction de Kotamaja. Il nous faudra du temps pour nous réchauffer. Vers 14h, nous sommes au refuge de Ktomaja et retrouvons Patricia, Jean et leur joyeuse équipe qui terminent leur repas. Cela fait du bien de se restaurer, de se réchauffer avant de parcourir les 10km de retour en passant par Hangaskuru. En technique classique, nous aurons parcouru une vingtaine de kilomètres, pas mal pour un début.

 

Lundi: Tunturijärvi, Aurinkotupa, Kellokas

finlande ski de fondNous chaussons de nouveau les skis classiques à farter, car il fait toujours aussi froid et avec de telles conditions les skis de skating ne glissent pas. Nous nous dirigeons vers le sud pour faire le tour du mont Ylläs. Nous allons rallier le refuge d’Aurinkotupa en passant par Tunturijärvi. Le pique-nique est rapidement pris sur la terrasse, puis nous rentrons nous réchauffer à l’intérieur en prenant un bon Mehu, le célèbre jus chaud de baies rouges.

L’après-midi, nous approchons de Kahvikeidas la station de ski de piste d’Ylläs.  Nous franchissons un col entre deux tunturi en empruntant une piste fermée un peu raide. Le vent a balayé la neige sur la crête dégarnie, les petits boulots ont remplacé les pins. Le froid est de plus en plus piquant. Nous passons à côté du refuge de Kellokas sans nous arrêter, puis entamons la grande descente vers notre hôtel. Aujourd’hui, nous avons parcouru 33,5km et gravi 540m. Nous avons pris notre rythme de croisière.

 

Mardi: Ylläsjärvi, Lainio, Villenkämppä, Latvamaja, Kesänginkeidas

finlande ski de fondPresque tout le groupe prend le bus jusqu’à Ylläsjärvi  avec l’objectif d’aller en ski jusqu’au village de glace de Lainio, soit un minimum 10km, ce qui est déjà beaucoup pour les débutants. Le froid intense convainc tout le monde de prendre les skis alternatifs. Nous voici arrivés à Lainio et dans l’article suivant, je vais vous faire visiter le village de glace, appelé Snow Village Game of Thrones. À voir, vraiment étonnant…

Après la visite, nous repartons par Villenkämppä et Latvamaja où nous faisons une petite pause. Puis c’est Kesänginkeidas et la traversée du lac Kesänkijärvi. En définitive, nous avons parcouru la même distance qu’hier, mais avec un dénivelé plus faible, seulement 180m.

 

Mercredi: Äkäsmylly, Mustakero, Pyhäjärvi, Kotamaja

moulin akasmyllyDe nouveau une bonne partie du groupe prend le bus, direction plein nord, jusqu’à Äkäsmylly. Le point de départ des pistes de ski de fond se situe à côté d’un moulin à eau. Au plus court, il y a 20km le long de la rivière pour rejoindre notre hôtel. Mais nous allons faire des détours en remontant tout au nord du domaine, vers la montagne de Mustakero, puis plein sud vers Kutujärvi, avant de bifurquer plein est vers le lac de Pyhäjärvi. Il y a deux bonnes montées qui n’en finissent pas, nous laissant affamés, à la limite de l’hypoglycémie.

finlande ski de fondNous traversons le lac et mangeons de l’autre côté dans une petite cabane où nous sommes contents de trouver le feu encore allumé. Le ciel s’est en effet voilé et nous nous sommes refroidis. Le prochain objectif est le refuge de Kotamaja à 7km. Les pistes sont très variées et agréables. Après un bon goûter à Kotamaja, ce n’est qu’une formalité pour parcourir les 8 km restants. Aujourd’hui, nous avons skié presque 40km pour 530m de montée.

 

 

Jeudi: Totovaara, Aakenuspirtti, Aakenusjärvi, Pyhäjärvi, Kotamaja, mont Kukas

finlande ski de fondUn bus conduit le groupe vers Totovaara à l’ouest du domaine. Au plus court, il y a 22km pour rejoindre l’hôtel. Bien entendu, ce n’est pas cette option que nous choisissons. Un petit groupe en ski alternatif emmené par Régis tente la piste nature qui grimpe sur la montagne Vasalaki. Quant à nous, nous sommes en skating aujourd’hui, et pouvons donc nous permettre de faire davantage de kilomètres… Nous partons plein nord vers Aakenuspirtti, puis faisons une très belle boucle autour de la montagne de Homevaara non loin de Lévi. Les pistes ont été tracées pour nous, nous sommes les premiers à y laisser nos empreintes.

finlande ski de fondAprès des kilomètres très roulants, nous attaquons les choses sérieuses, une bonne grimpette suivie d’une très longue descente qui nous conduit à la cabane du lac Aakenusjärvi. Il y a déjà du monde à l’intérieur et les saucisses grillent sur les flammes du foyer central. Cela fait du bien de se restaurer et de se réchauffer. Ensuite, c’est le lac Pyhäjärvi où nous rejoignons les pistes empruntées hier. Nous retraversons le lac sous un soleil beaucoup plus vaillant que la veille. C’est amusant de skier sur le lac en dehors des traces, mais Patrick et Fabrice cassent la neige et s’enfoncent jusqu’aux genoux. Une petite halte à Kotamaja où nous retrouvons Régis et ses compères quelque peu fatigués.

Ylass KukasLe soleil commence à décliner, les couleurs sont belles. Au croisement avec le mont Kukas, le sommet est indiqué à 2km. Je lance « Et si on se faisait le mont Kukas au coucher du soleil ! » Qu’à cela ne tienne, nous voilà partis dans la montée. Le paysage est superbe, nous avons une vue sur tous les tunturi aux alentours. Les monts Pallas, proches de Jeris où nous étions l’an dernier, culminent au loin. Nous ne regrettons pas notre escapade sur le mont Kukas, même si les arbres ne sont pas couverts de neige comme il y a 6 ans. Ylass KukasCette année, ce sont les teintes orangées du coucher de soleil qui sont splendides. Nous n’avons plus qu’à nous laisser glisser jusqu’en bas. Juste avant l’hôtel, nous retrouvons Pierre-Jean, Marie-Odile et Philippe. Nous avons 52km au compteur et 640m de montée.

finlande aurore boréaleQuelle belle journée qui appelle une belle nuit. En effet, la prévision pour les aurores boréales est à 3 sur 5, ce qui n’est pas si mal. C’est ce soir ou jamais, car demain le mauvais temps est annoncé. Après une première tentative de photographie infructueuse à cause d’un appareil mal réglé (ou d’un mauvais opérateur!), un retour à l’hôtel pour comprendre ce qui ne fonctionne pas, nous sommes enfin prêts. Tout est en place, le pied, l’appareil photo, et alors la magie opère. Une  flamme verte avec une frange rose se forme au-dessus de nous et parcourt le ciel. Patrick réussit à la photographier. Encore quelques jolies séquences, mais à quel prix, il fait -25° et nous ne sentons plus nos doigts quand nous rentrons à l’hôtel.

 

Vendredi: Kesänginkeidas, Ojänlatva, Ylläsjärvi, Aurinkotupa, Velhonkota

yllas velhonkotaLe soleil est plus que voilé. Nous avons décidé de reprendre les skis à farter et de faire une petite journée. Au final, nous avons fait une grande boucle autour du mont Ylläs en rejoignant Aurinkotupa par Kesänginkeidas, Ojänlatva, Ylläsjärvi.  À Aurinkotupa, il n’est pas question de manger en terrasse, alors une bonne  soupe nous requinquera et la montée pour repartir finira de nous réchauffer. Nous continuons jusqu’à Velhonkota où nous faisons une halte dans un refuge qui a conservé son côté traditionnel. Il est très peu éclairé, avec yllas velhonkotaune belle charpente de bois et de nombreuses sculptures. Finalement la journée cool s’est transformée en une balade de plus de 36km pour 355m de montée, sous une neige très fine qui n’a pas cessé de tomber au cours de l’après-midi.

 

Samedi: Navettegalleria, Kesänkijervi, Kesänginkeidas

La température est plus clémente, il ne fait que -10° et une neige fine ne cesse pas de tomber. Les irréductibles que nous sommes, chaussons les skis de skating pour 2h de glisse afin de bien terminer la saison. Nous n’avons pas trop le choix des pistes, car peu sont tracées. Le chasse-neige travaille sans arrêt. Nous pensions aller une dernière fois à Kotamaja, mais ce n’est pas possible. Nous bouclons donc au niveau du refuge Navettegalleria, revenons vers l’hôtel et allons nous réchauffer dans l’auberge de Kesänginkeidas, au bout du lac de Kesänkijervi. Il faut se faire très léger sur les skis, car on s’enfonce dans une neige peu damée. C’est tout de même agréable, car la neige est très douce et l’on entend à peine nos skis. Nous avons tout de même parcouru 14km pour 120m de montée. Nous goûtons une dernière fois le calme avant le retour à la civilisation moderne, notre vol pour la France est prévu en début d’après-midi.

 

à lire également

Poster un commentaire