Blog Voyage Trek TrekIndonésie

Sulawesi (5): Cérémonie funéraire Toraja

de Patrick
>>>> Plein Ecran <<<<
audio

Au coeur de la tradition Toraja

 

Une cérémonie à impressionner les morts !!!

Sulawesi J22: marché aux bestiaux de Rantepao, cérémonie au village de Bengala

marché RantepaoAu lever, une belle mer de nuage recouvre la vallée de Rantepao. Le chauffeur vient nous chercher et avant d’assister à la cérémonie funéraire, nous nous rendons sur le marché de Rantepao. C’est un marché aux bestiaux, en fait des buffles et des porcs. Si les buffles semblent bien traités, ils sont nettoyés, rafraîchis, nourris, Rantepao marchéce n’est pas le cas des cochons qui sont ligotés et couchés sur des planches avant d’être vendus et transportés sur des scooters… Pas bon de naître cochon chez les Toraja. Nous allons dans le marché couvert pour quelques emplettes : cérémonie TorajaT-shirts, sarong et café. Lafender va acheter des cigarettes comme offrande pour la famille du défunt.

Les rituels mortuaires dans la tradition Toraja s’articulent autour de  festivités grandioses et sanglantes appelées Tomaté. Des loges en bambou destinées à recevoir les invités sont dressées spécialement pour la cérémonie autour de la place sacrificielle, appelée Rante. Ces cérémonies durent plusieurs jours et reposent sur des rites mortuaires codifiés. Dans les familles nobles, il faut compter 6 jours de cérémonie :

cérémonie Toraja

  • le 1er  jour est consacré au combat de buffles,
  • le 2nd jour consiste en une procession funéraire,
  • le 3e jour, auquel nous assistons, est la cérémonie avec les invités,
  •  le 4e  jour, les cochons sont sacrifiés,
  •  le 5e  jour ,c’est le tour des buffles. Le buffle est un animal sacré dans la culture Toraja. Son sacrifice permet de faciliter le passage de l’âme du défunt dans l’au-delà,
  • et le 6e et dernier jour a lieu l’inhumation du défunt. Le défunt est placé dans un cercueil qui est présenté lors de la cérémonie. Les Toraja nomment l’inhumation du défunt « le voyage vers la maison sans fumée ». Le défunt rejoint alors la terre des ancêtres.  Dans une grotte sacrée ou bien dans une falaise, la roche est creusée afin de recueillir le cercueil. S’il est noble, le défunt pourra exhiber un tau tau à son effigie.

Toraja cérémonieLes invités apportent des cadeaux à la famille du défunt (animaux, cigarettes, nourriture …). D’après ce que nous avons compris, c’est un prêté pour un rendu, car la famille doit rendre l’équivalent de ce qui a été offert, lors de cérémonies futures. Elle peut donc refuser les présents si elle estime ne pas avoir les moyens de faire de tels cadeaux par la suite. Au milieu de la place, il y a de nombreux buffles et cochons ainsi qu’un cheval et un singe. Comme sur le marché de Rantepao, les buffles sont chéris, sont aspergés d’eau, car il fait très chaud. Par contre, les cochons restent ligotés sur leur planche, certains ayant été blessés dans le transport baignent dans leur sang et agonisent.

cérémonie funéraire TorajaDes jeunes filles dansent et chantent, tandis que les très nombreux invités défilent avec leurs offrandes jusqu’aux loges où se trouve la famille. Au micro sont égrainés les noms des invités et ce qu’ils offrent. Une douzaine d’hommes vêtus de T-shirts orange encerclent un des buffles en entonnant une chanson. À côté, ce sont des femmes, toutes vêtues de bleu qui chantent et tapent sur une auge avec un grand bâton. toraja rizièreCette cérémonie est impressionnante et envoûtante, même si malheureusement, nous ne comprenons pas tout ce qui s’y passe. Nous y restons deux bonnes heures.

Sur le chemin du retour, le chauffeur nous arrête dans les rizières où des ouvriers récoltent le riz. Ils ont de l’eau jusqu’aux genoux et forment des bottes de riz qu’ils regroupent par 5. Ils les apportent au bord du champ et conservent un tiers de ce qu’ils ont récolté. Nous retrouvons notre hôtel, mais malheureusement pas les mêmes chambres. Nous sommes au 3e étage dans des chambres non rénovées, avec douche froide…

 

Le pays Bugis

Sulawesi J23: le pays Bugis, Sengkang, lac Tempe

Départ vers 8h pour Sengkang, ville située au bord du lac Tempe, au sud de Sulawesi. Nous avons environ 5h de route, mais plutôt correcte. Assez rapidement, nous quittons le pays Toraja pour entrer dans le pays Bugis.  Le peuple Bugis constitue l’ethnie majoritaire de Sulawesi du Sud. Ils ont été convertis de force à l’Islam au 17e siècle, mais ils continuent d’observer des rites appartenant  à leur religion traditionnelle.

Nous traversons d’abord un paysage de pins et de montagnes, avant de retrouver des rizières à droite et à gauche d’une route rectiligne. Tout le long nous sommes ralentis par des défilés d’enfants et d’adolescents avec leurs enseignants. Ils préparent la fête nationale qui aura lieu le 17 août. Lors du déjeuner dans un restau local, nous avons à nouveau droit à la séance photos et selfies. L’habitat change, nous découvrons de nombreuses maisons en bois sur pilotis avec de très belles fenêtres menuisées et ajourées. Le faîte des toits est orné de flèches pour rappeler la caste des habitants : Sengkang tissage soieune, ce sont des «hommes libres», 2 des «petits nobles» et 3 et plus des «nobles», pas de flèche, ce sont des «esclaves».

Peu de temps avant d’arriver, nous faisons une petite halte dans un atelier de tissage de la soie. Nous allons passer la nuit à Ika Hotel dont une partie est actuellement en travaux. Philippe et Fabienne n’ont vraiment pas de chance, leur chambre est côté travaux, il faut toujours que cela tombe sur eux! lac Tempe maison flottanteIl y a une piscine intérieure, mais l’eau trouble ne donne pas du tout envie de s’y baigner. On va mettre ça sur le compte des travaux!!!

Une fois installés, nous repartons pour une balade en barque sur le lac Tempe pour aller visiter un village lacustre et lac Tempeprendre une boisson chaude ainsi que des beignets banane sur une maison flottante. Le temps du goûter, nous voyons passer rats et crapauds, cela ne donne pas vraiment envie d’y passer la nuit ! La lumière de fin d’après-midi est superbe pour les photos. Nous voyons passer plusieurs barques avec une dizaine de rameurs. Il y a une compétition demain. Sur le chemin de retour, nous pouvons admirer le coucher de soleil sur l’eau.

 

Toujours plus au sud

Sulawesi J24: Maros, site archéologique de Rammang Rammang, Makassar

C’est notre dernier jour sur l’archipel indonésien ; nous partons, plein sud en direction de Makassar. La route est rectiligne, des rizières à droite et à gauche. Nous faisons un arrêt sur le bord de route pour goûter un énorme pamplemousse. En effet, il y a de très nombreux étals remplis de fruits. Il n’y a qu’à tendre les bras, les pamplemoussiers croulent sous le poids des fruits. Sulawesi Bugis pamplemousseEn route, nous nous arrêtons au village de Maros pour aller voir le site archéologique de Rammang Rammang. Nous prenons une petite barque d’où nous pouvons admirer les roches karstiques. Nous prenons le repas dans un petit restau en bord de rivière, puis continuons jusqu’au site de Rammang Rammang, où nous trouvons avec difficulté les empreintes de mains sous le plafond de la grotte.

Ainsi se termine notre voyage/trek en Indonésie. Nous avons vécu une très belle expérience de plus de 3 semaines que nous recommandons à toute personne ayant envie de découvrir une autre culture, ayant le goût de l’effort (les volcans cela se mérite !!!) et acceptant des conditions de logement un peu spartiates.

La suite du voyage...

Poster un commentaire